Règles des départements

 


 

Techniques de génie aérospatial

Membres

Coordonnateurs

GARNEAU, Carl


Professeurs

BELFIX, Pascal
BLANCHET, Symon
CHAKOUR, Roger
CHALIFOUX, Emmanuel
COSSETTE, Gilbert
DAVELUY, André
DUGUAY-GOSSELIN, Audrée
DUMOULIN, Stéphane
GIRARDOT, Jean D.
GONTHIER, Dominique
GRENIER, Denis
JACQUES, Stéphan
JOUFFREAU, Frédéric
LAVALLÉE, Andrée
LÉVEILLÉE, Ghislain
MERCIER , Julien
PELLETIER, François
RICHARD, Jean-Philippe
SCHEED, Laurent
VACHON, Pierre-Luc


Techniciens

CHENARD, Sébastien
RACINE, Pascale

 

Règlements du Département de génie aérospatial

Présence aux cours

La présence aux cours est une preuve d’engagement de l’étudiant dans ses études et constitue un gage de l’atteinte des objectifs d’un cours et de la réussite du programme. (PIÉA 5.3.4)

Dans le cas d’absence pour des raisons graves (médical), décès d’un proche (certificat de décès), événement de force majeure, activités autorisées par le cégep, cause légale (preuve de convocation à la cour), l’étudiant est seul responsable de faire toutes les démarches nécessaires dans les trois jours suivant son absence (PIÉA 5.2.5.1):

Démarches :

Rencontrer le professeur ou lui écrire un MIO ou un courriel.

      • L’étudiant devra proposer des périodes où il sera disponible pour rencontrer le professeur.  Le professeur s’engage à fixer, à l’intérieur d’une période de 24 heures, un rendez-vous avec l’étudiant.
      • Informer le professeur du motif justifiant son absence afin de suivre les dispositions applicables advenant une absence à la date de remise ou à la date de réalisation d’une évaluation;
      • Convenir avec le professeur, s’il y a lieu, pour reprendre ou remettre un travail évalué;
      • S’enquérir des sujets enseignés et des objectifs atteints pendant son absence auprès de ses pairs;
      • Prendre connaissance des exigences applicables (contenu, critères d’évaluation et échéance) concernant les travaux évalués ayant été requis pour, pendant ou après son absence.
      • L’étudiant n’ayant pas exercé ses responsabilités se verra octroyer une absence non motivée.

 

Retard au cours

Un étudiant qui arrive après le début d’une période d’un cours peut être considéré absent pour cette période (1 heure).  À la suite d’une pause entre les périodes, l’étudiant doit se présenter à l’heure fixée par le professeur. L’étudiant qui arrive en retard au-delà des délais des pauses entre les périodes peut être considéré absent pour cette période (1 heure).

 

Critères d’évaluation

L’élève se doit de répondre aux interrogations en fonction du contenu de la question posée ou respecter les consignes de l’activité pratique.

Le professeur, évaluant une épreuve, n’interprétera pas ce que l’élève a tenté de communiquer, mais bien ce qui a été dit, écrit ou réalisé par l’élève en fonction de la grille de correction du cours.

 

Sécurité au laboratoire et utilisation des locaux

Tout étudiant dont le comportement au laboratoire présente un risque pour lui-même ou pour les autres personnes présentes pourrait, après avertissement par le professeur, être exclu du laboratoire jusqu’à révision du cas par le comité cours.

Un usage ou entretien non conforme aux règles enseignées d’un instrument mis à la disposition de l’étudiant peut entraîner une suspension des cours de l’étudiant jusqu’à révision du cas par le comité cours.

L’utilisation des appareils, des machines et des locaux de laboratoire du Département par l’étudiant en dehors des heures de cours est absolument interdite à moins d’avoir obtenu l’accord et la supervision directe d’un enseignant du Département.

Pour connaître la procédure pour réserver un local, clique ici.

 

Règles de sécurité à l’ÉNA

Le Département invite à prendre connaissance des règles de sécurité de l’ÉNA, en cliquant ici.

 

Remise des travaux

Tous les travaux doivent être remis à la date, à l’heure et au local désignés par le professeur. Tout travail remis en retard sera noté 0 à moins qu’une entente préalable n’ait été convenue avec l’enseignant.

 

Norme de présentation des travaux

Le département de TGA reconnaît, utilise et recommande la norme de présentation des travaux en vigueur au collège.  Un travail bien présenté doit premièrement comprendre une page titre conforme. Dans le cas des dessins, la norme à respecter est la norme ASME Y14.5-2009. Les professeurs se réservent le droit de refuser un travail remis sans rencontrer les normes de présentation des travaux.  En cas de non-respect de cette norme, les enseignants peuvent attribuer une pénalité allant jusqu’à 10 % de la note du travail.

 

Qualité de la langue française

Les professeurs valorisent l’utilisation de la terminologie française exacte sans exclure la connaissance de la terminologie anglaise exacte.

L’évaluation formative porte aussi sur la qualité du français oral et écrit. Au besoin, les professeurs recommandent aux étudiants de s’inscrire au Centre d’aide en français.

L’évaluation de la qualité de la langue (PIEA, article 5.3.1) doit respecter les critères et les valeurs établis par le département.  Voici donc le barème* départemental d’évaluation du français :

Le français écrit est excellent. Le français écrit est bien. Le français écrit est problématique. Le français écrit est très faible.
Les idées sont claires. Le propos est cohérent. Le choix du vocabulaire spécialisé est judicieux. Il n’y a pas de fautes d’orthographe ou de syntaxe (ou il y en a très peu). Les idées sont relativement claires. Le propos est généralement cohérent. La plupart du temps, le choix du vocabulaire spécialisé est judicieux. Le texte comporte un certain nombre d’erreurs, mais cela ne nuit pas à sa compréhension. Il y a quelques fautes d’orthographe ou de syntaxe.

Souvent, les idées ne sont pas claires. Le propos est parfois confus, imprécis ou incompréhensible. Le choix du vocabulaire spécialisé n’est pas toujours judicieux. Plusieurs mots sont mal orthographiés.

Il y a plusieurs fautes de syntaxe.

Le texte est difficile à comprendre; le contenu en est affecté. Les idées ne sont pas claires. Le propos est incompréhensible. Le choix du vocabulaire spécialisé n’est pas judicieux. Le texte présente trop de fautes d’orthographe et de syntaxe.
9 à 10 7 à 8 5 à 6 0 à 4

* Cette grille a été construite à partir d’une grille provenant du cégep Marie-Victorin.

Il n’y aura pas de possibilité pour l’élève de corriger ses fautes afin de récupérer des points perdus. Afin de s’améliorer en français, ce dernier est fortement invité à fréquenter le Centre d’aide en français et à utiliser les différents services mis à sa disposition.

 

 


HAUT ^

Préenvol

Membres

Coordonnateurs

 

GOUDREAULT, Éric
RANCOURT, Serge


Professeurs

ARPIN, Stéphanie
ASHBY, Paul-Anthony
BUREAU, Gilbert
CARON, Stéphane
CHARETTE, Dany
CHARETTE, Marc-Antoine
DUMAS-ROY, Jeanne
GRENON, Vincent
GUIMONT, Louis
JETTÉ, Éric
LEBLANC, Roger D.
MORA, Joaquin
MARCOUX, José
PAYETTE, Michel
PLANTE, Claude
POTEL, Simon
RIVEST, Michèle
ROUSSEAU, Jean-Yves
ROY, Roxane
TRUDEL, Denis
VEILLETTE, Frédéric


Techniciens

FLUET, Alexandre
SUN, Xiaodong (Marco)

 

Règlements du Département de préenvol

Présence aux cours

La présence aux cours est une preuve d’engagement de l’étudiant dans ses études et constitue un gage de l’atteinte des objectifs d’un cours et de la réussite du programme. (PIÉA 5.3.4)

Dans le cas d’absence pour des raisons graves (médical), décès d’un proche (certificat de décès), événement de force majeure, activités autorisées par le collège, cause légale (preuve de convocation à la cour), l’étudiant est seul responsable de faire toutes les démarches nécessaires dans les trois jours suivant son absence (PIEA 5.2.5.1) :

Démarches :

Rencontrer le professeur ou lui écrire un MIO ou un courriel.

  • L’étudiant devra proposer des périodes où il sera disponible pour rencontrer le professeur.  Le professeur s’engage à fixer, à l’intérieur d’une période de 24 heures, un rendez-vous avec l’étudiant.
  • Informer le professeur du motif justifiant son absence afin de suivre les dispositions applicables advenant une absence à la date de remise ou à la date de réalisation d’une évaluation;
  • Convenir avec le professeur, s’il y a lieu, pour reprendre ou remettre un travail évalué;
  • S’enquérir des sujets enseignés et des objectifs atteints pendant son absence auprès de ses pairs;
  • Prendre connaissance des exigences applicables (contenu, critères d’évaluation et échéance) concernant les travaux évalués ayant été requis pour, pendant ou après son absence.
  • L’étudiant n’ayant pas exercé ses responsabilités se verra octroyer une absence non motivée.

 

Retards aux cours

L’étudiant qui arrive après le début d’une période d’un cours peut être considéré absent pour cette période (1 heure). À la suite d’une pause entre les périodes, l’étudiant doit se présenter à l’heure fixée par le professeur. L’étudiant qui arrive en retard au-delà des délais des pauses entre les périodes peut être considéré absent pour cette période (1 heure).

 

Critères d’évaluation

L’élève se doit de répondre aux interrogations en fonction du contenu de la question posée ou respecter les consignes de l’activité pratique.

Le professeur, évaluant une épreuve, n’interprétera pas ce que l’élève a tenté de communiquer, mais bien ce qui a été dit, écrit ou réalisé par l’élève en fonction de la grille de correction du cours.

 

Sécurité et utilisation des locaux et des services du département

Toute utilisation des locaux et des appareils du département mis à la disposition des étudiants exige une supervision de la part d’un enseignant pendant toute la durée d’utilisation.

Les appareils téléphoniques sont strictement réservés à l’usage du département et, en conséquence, ne peuvent être utilisés par l’étudiant pour son usage personnel.

Un usage ou entretien non conforme aux règles enseignées d’un instrument mis à la disposition de l’étudiant peut entraîner une suspension des cours de l’étudiant jusqu’à révision du cas par l’enseignant du cours et le coordonnateur(trice) du département.

Tous les locaux doivent être évacués dès que l’alarme du système d’incendie est en marche. En cas d’exercice de feu, les cours reprennent dix minutes après l’arrêt du système d’alarme.

Il est strictement interdit de visiter les hangars sans autorisation.

 

Règles de sécurité à l’ÉNA

Le Département invite à prendre connaissance des règles de sécurité de l’ÉNA, en cliquant ici.

 

Présentation matérielle des travaux

L’enseignant fournit aux étudiants les informations et les directives relatives à une présentation méthodique et une composition ordonnée des travaux. Lorsqu’un travail remis est jugé inacceptable en raison de la présentation, la correction de ce travail sera retardée jusqu’à ce que le travail soit rendu dans les normes fixées par l’enseignant. Dans ce cas, les pénalités prévues pour les retards dans la remise des travaux s’appliquent.

 

Remise des travaux

Tous les travaux doivent être remis à la date, l’heure et au local désigné par l’enseignant. Tout devoir ou travail à la maison remis en retard sera noté avec 10 % de moins par jour de retard et la note « 0 » sera attribuée après 6 jours.

 

Qualité de la langue française

Les professeurs valorisent l’utilisation de la terminologie française exacte sans exclure la connaissance de la terminologie anglaise exacte.

L’évaluation formative porte aussi sur la qualité du français oral et écrit. Au besoin, les professeurs recommandent aux étudiants de s’inscrire au Centre d’aide en français.

L’évaluation de la qualité de la langue (PIEA, article 5.3.1) doit respecter les critères et les valeurs établis par le département.  Voici donc le barème départemental d’évaluation du français :

Seules les fautes d’orthographe sur des termes techniques utilisés dans une phrase explicative seront corrigées. Un maximum de 10 % sera retranché à la note finale de cette évaluation selon le nombre de fautes.

De plus :

  • Aucune transformation de mot d’action anglais en verbe français tel que torquer, stripper, torcher, starter ne sera accepté « anglicisme ».
  • Aucun, terme joual (français populaire canadien) ou anglicisme « slang » ne sera accepté afin de remplacer les termes techniques tel que : accoter, maganer, pogner, péter, etc.
  • Aucune interprétation ne sera effectuée de la part de l’enseignant.

Il n’y aura pas possibilité pour l’élève de corriger ses fautes afin de récupérer des points perdus. Afin de s’améliorer en français, ce dernier est fortement invité à fréquenter le Centre d’aide en français et à utiliser les différents services mis à sa disposition. 

 

Exemple de correction :

  1. Nommer le type de moteur d’un hélicoptère.

Réponse de l’étudiant 1 : Turbaumoteur               =         -1 % « faute orthographique technique »

Réponse souhaitée par l’enseignant : Turbomoteur.

 

  1. Expliquer les étapes de finition du fil frein.

Réponse de l’étudiant 1 : Twister le fil d’une longueur de ½ à ¾ pouce. = « faute orthographique technique »

Réponse souhaitée par l’enseignant : Torsader le fil d’une…

 

Grille de correction du français écrit

Numéro de la question où se trouvent les erreurs Total
Orthographe
 Total
Pourcentage total soustrait pour la qualité du français %
À noter : Le département de préenvol regroupe les professeurs du programme de Techniques de maintenance d’aéronefs.

HAUT ^

Propulseur

Membres

Coordonnateur

CHAMPAGNE, Robert


Professeurs

CARPENTIER, Mario
DÉSAUTELS, Guy
DESCHÊNES, Louis
DU SABLON, Claude
LADOUCEUR, Patrick
LALONDE, Marc
MORIN, Didier
RENAUD, Serge
RICHER,David
SAINT-JEAN, Daniel


Techniciens

BEAUCHAMP, Mathieu
ROUILLER, Jean-Patrick

 

Règlements du Département de propulseur

Présence aux cours

La présence aux cours est une preuve d’engagement de l’étudiant dans ses études et constitue un gage de l’atteinte des objectifs d’un cours et de la réussite du programme. (PIÉA 5.3.4)

Dans le cas d’absence pour des raisons graves (médical), décès d’un proche (certificat de décès), événement de force majeure, activités autorisées par le collège, cause légale (preuve de convocation à la cour), l’étudiant est seul responsable de faire toutes les démarches nécessaires dans les trois jours suivant son absence (PIÉA 5.2.5.1) :

Démarches :

Rencontrer le professeur ou lui écrire un MIO ou un courriel.

      • L’étudiant devra proposer des périodes où il sera disponible pour rencontrer le professeur.  Le professeur s’engage à fixer, à l’intérieur d’une période de 24 heures, un rendez-vous avec l’étudiant.
      • Informer le professeur du motif justifiant son absence afin de suivre les dispositions applicables advenant une absence à la date de remise ou à la date de réalisation d’une évaluation;
      • Convenir avec le professeur, s’il y a lieu, pour reprendre ou remettre un travail évalué;
      • S’enquérir des sujets enseignés et des objectifs atteints pendant son absence auprès de ses pairs;
      • Prendre connaissance des exigences applicables (contenu, critères d’évaluation et échéance) concernant les travaux évalués ayant été requis pour, pendant ou après son absence.
      • L’étudiant n’ayant pas exercé ses responsabilités se verra octroyer une absence non motivée.

Puisque l’équipement utilisé n’est disponible qu’à l’École, la présence est obligatoire à tous les cours. Dès que les absences équivalent à 10 % des heures du cours de laboratoire, l’étudiant recevra un avis l’informant de son dossier d’absences; lorsque les absences atteignent 20% des heures du cours de laboratoire, l’étudiant recevra un avis d’exclusion pour le cours.

 

Retard au cours

Un étudiant qui arrive après le début d’une période d’un cours peut être considéré absent pour cette période (1 heure).  À la suite d’une pause entre les périodes, l’étudiant doit se présenter à l’heure fixée par le professeur. L’étudiant qui arrive en retard au-delà des délais des pauses entre les périodes peut être considéré absent pour cette période (1 heure).

 

Critères d’évaluation

L’élève se doit de répondre aux interrogations en fonction du contenu de la question posée ou respecter les consignes de l’activité pratique.

Le professeur, évaluant une épreuve, n’interprétera pas ce que l’élève a tenté de communiquer, mais bien ce qui a été dit, écrit ou réalisé par l’élève en fonction de la grille de correction du cours.

 

Sécurité au laboratoire et utilisation des locaux

Un usage ou entretien non conforme aux règles enseignées d’un instrument mis à la disposition de l’étudiant peut entraîner une suspension des cours de l’étudiant jusqu’à révision du cas par le comité cours.

L’utilisation des appareils, des machines et des locaux de laboratoire du Département par l’étudiant en dehors des heures de cours est absolument interdite à moins d’avoir obtenu l’accord et la supervision directe d’un enseignant du Département.

Pour connaître la procédure pour réserver un local, clique ici.

 

Règles de sécurité à l’ÉNA

Le Département invite à prendre connaissance des règles de sécurité de l’ÉNA, en cliquant ici.

 

Présentation matérielle des travaux

Les professeurs donnent aux étudiants les informations et les directives qui favorisent une présentation méthodique et une composition ordonnée des travaux.

Lorsqu’un travail remis est jugé inacceptable en raison de la présentation, la correction de ce travail sera retardée jusqu’à ce que le travail soit rendu dans les normes fixées par le professeur.  Dans ce cas, les pénalités prévues pour les retards dans la remise des travaux s’appliquent.

 

Remise des travaux

Tous les travaux doivent être remis à la date, à l’heure et au local désignés par le professeur.

À moins d’entente avec le professeur, les retards dans la remise des travaux sont pénalisés à raison de 10 % par jour de retard, et la note zéro sera attribuée au travail à compter du sixième jour de retard.

Les travaux requis à la 15e semaine ne peuvent être remis en retard.

 

Qualité de la langue française

Les professeurs valorisent l’utilisation de la terminologie française exacte sans exclure la connaissance de la terminologie anglaise exacte.

L’évaluation formative porte aussi sur la qualité du français oral et écrit. Au besoin, les professeurs recommandent aux étudiants de s’inscrire au Centre d’aide en français.

L’évaluation de la qualité de la langue (PIEA, article 5.3.1) doit respecter les critères et les valeurs établis par le département.  Voici donc le barème départemental d’évaluation du français :

Seules les fautes d’orthographe sur des termes techniques utilisés dans une phrase explicative seront corrigées. Un maximum de 10 % sera retranché à la note finale de cette évaluation selon le nombre de fautes.

De plus :

  • Aucune transformation de mot d’action anglais en verbe français tel que torquer, stripper, torcher, starter ne sera accepté « anglicisme ».
  • Aucun, terme joual (français populaire canadien) ou anglicisme « slang » ne sera accepté afin de remplacer les termes techniques tel que : accoter, maganer, pogner, péter, etc.
  • Aucune interprétation ne sera effectuée de la part de l’enseignant.

Il n’y aura pas possibilité pour l’élève de corriger ses fautes afin de récupérer des points perdus. Afin de s’améliorer en français, ce dernier est fortement invité à fréquenter le Centre d’aide en français et à utiliser les différents services mis à sa disposition. 

 

Exemple de correction :

  1. Nommer le type de moteur d’un hélicoptère.

Réponse de l’étudiant 1 : Turbaumoteur               =         -1 % « faute orthographique technique »

Réponse souhaitée par l’enseignant : Turbomoteur.

 

  1. Expliquer les étapes de finition du fil frein.

Réponse de l’étudiant 1 : Twister le fil d’une longueur de ½ à ¾ pouce. = « faute orthographique technique »

Réponse souhaitée par l’enseignant : Torsader le fil d’une…

 

Grille de correction du français écrit

Numéro de la question où se trouvent les erreurs Total
Orthographe

Total

Pourcentage total soustrait pour la qualité du français

%

 

 


HAUT ^

Avionique

Membres

Coordonnateurs

LAURIN, Nicholas
TREMBLAY, Éric


Professeurs

BOILEAU, Michel
CHEVALIER, Mathieu
DAIGLE, Jean-François
DESRUISSEAUX, Benoît
GERE, Andreï
GILLARD, Pierre
GOSSELIN, Raymond
LEVASSEUR, Jacques
MATSIMOUNA, Mariel Arnaud
MORIN, Frédéric
PARENTEAU, Martin
SÉGUIN-BRODEUR, Judith
TRAN, Quoc Tuy


Technicienne

THIBAUDEAU, Fannie

 

Règlements du Département d’avionique

Présence aux cours

La présence aux cours est une preuve d’engagement de l’étudiant dans ses études et constitue un gage de l’atteinte des objectifs d’un cours et de la réussite du programme. (PIÉA 5.3.4)

Dans le cas d’absence pour des raisons graves (médical), décès d’un proche (certificat de décès), événement de force majeure, activités autorisées par le collège, cause légale (preuve de convocation à la cour), l’étudiant est seul responsable de faire toutes les démarches nécessaires dans les trois jours suivant son absence (PIÉA 5.2.5.1) :

Démarches :

Rencontrer le professeur ou lui écrire un MIO ou un courriel.

      • L’étudiant devra proposer des périodes où il sera disponible pour rencontrer le professeur.
      • Informer le professeur du motif justifiant son absence afin de suivre les dispositions applicables advenant une absence à la date de remise ou à la date de réalisation d’une évaluation;
      • Convenir avec le professeur, s’il y a lieu, pour reprendre ou remettre un travail évalué;
      • S’enquérir des sujets enseignés et des objectifs atteints pendant son absence auprès de ses pairs;
      • Prendre connaissance des exigences applicables (contenu, critères d’évaluation et échéance) concernant les travaux évalués ayant été requis pour, pendant ou après son absence.
      • L’étudiant n’ayant pas exercé ses responsabilités se verra octroyer une absence non motivée.

 

Retard au cours

Un étudiant qui arrive après le début d’une période d’un cours peut être considéré absent pour cette période (1 heure).  À la suite d’une pause entre les périodes, l’étudiant doit se présenter à l’heure fixée par le professeur. L’étudiant qui arrive en retard au-delà des délais des pauses entre les périodes peut être considéré absent pour cette période (1 heure).

 

Sécurité au laboratoire et utilisation des locaux
En tout temps, les sacs et manteaux sont interdits dans les laboratoires.

Tout étudiant dont le comportement au laboratoire présente un risque pour lui-même ou pour les autres personnes présentes pourrait, après avertissement par le professeur, être exclu du laboratoire jusqu’à révision du cas par le département.

Un usage ou entretien non conforme aux règles enseignées d’un instrument mis à la disposition de l’étudiant peut entraîner une suspension des cours de l’étudiant jusqu’à révision du cas par le département.

L’utilisation des appareils, des machines et des locaux de laboratoire du Département par l’étudiant en dehors des heures de cours est absolument interdite à moins d’avoir obtenu l’accord et la supervision directe d’un enseignant du Département.

Pour connaître la procédure pour réserver un local, clique ici.

 

Règles de sécurité à l’ÉNA

Le Département invite à prendre connaissance des règles de sécurité de l’ÉNA, en cliquant ici.

 

Présentation matérielle des travaux

Les professeurs donnent aux étudiants les informations et les directives qui favorisent une présentation méthodique et une composition ordonnée des travaux.

Lorsqu’un travail remis est jugé inacceptable en raison de la présentation, la correction de ce travail sera retardée jusqu’à ce que le travail soit rendu dans les normes fixées par le professeur.  Dans ce cas, les pénalités prévues pour les retards dans la remise des travaux s’appliquent.

 

Remise des travaux

Tous les travaux doivent être remis à la date, à l’heure et de la façon désignée par le professeur.

À moins d’entente avec le professeur, les retards dans la remise des travaux sont pénalisés à raison de 10 % par jour de retard, et la note zéro sera attribuée au travail à compter du sixième jour de retard.

Les travaux requis à la 15e semaine ne peuvent être remis en retard.

 

Qualité de la langue française

Les professeurs valorisent l’utilisation de la terminologie française exacte sans exclure la connaissance de la terminologie anglaise exacte.

L’évaluation formative porte aussi sur la qualité du français oral et écrit. Au besoin, les professeurs recommandent aux étudiants de s’inscrire au Centre d’études en français.

L’évaluation de la qualité de la langue (PIEA, article 5.3.1) doit respecter les critères et les valeurs établis par le département. Voici donc le barème* départementale d’évaluation du français:

Seules les fautes d’orthographe sur des termes techniques utilisés dans une phrase explicative seront corrigées. Un maximum de 10% sera retranché à la note finale de cette évaluation selon le nombre de fautes.

Le français écrit est excellent. Le français écrit est bien. Le français écrit est problématique. Le français écrit est faible.
  • Les idées sont claires.
  • Le propos est cohérent.
  • Le choix du vocabulaire spécialisé est judicieux.
  • Il n’y a pas de fautes d’orthographe ou de syntaxe (ou il y en a très peu).
  • Les idées sont relativement claires.
  • Le propos est généralement cohérent.
  • La plupart du temps, le choix du vocabulaire spécialisé est judicieux.
  • Le texte comporte un certain nombre d’erreurs, mais cela ne nuit pas à sa compréhension.
  • Il y a quelques fautes d’orthographe ou de syntaxe.
  • Souvent, les idées ne sont pas claires.
  • Le propos est parfois confus, imprécis ou incompréhensible.
  • Le choix du vocabulaire spécialisé n’est pas toujours judicieux.
  • Plusieurs mots sont mal orthographiés.
  • Il y a plusieurs fautes de syntaxe.
  • Le texte est difficile à comprendre; le contenu en est affecté.
  • Les idées ne sont pas claires.
  • Le propos est incompréhensible.
  • Le choix du vocabulaire spécialisé n’est pas judicieux.
  • Le texte présente trop de fautes d’orthographe ou de syntaxe.
9 à 10 7 à 8 5 à 6 0 à 4

* Cette grille a été construite à partir d’une grille provenant du cégep Marie-Victorin.

Dernière mise à jour le 29 juin 2018


HAUT ^

Mathématiques

Membres

Coordonnateur

BOLDUC, Jonathan (Responsable du CAM)


Professeurs

AISSIOU, Tayeb
DAVESNE, Denis
DUBOIS, Valérie P.
LARAMÉE, Michel
PLAMONDON, Mona
ROBIDOUX, Évelyne

 

Règlements du Département de mathématiques

 

Changement de groupe

Toute demande d’étudiant visant à changer de professeur pour un cours donné, reçue par le département après le début de la session, sera refusée quelle que soit la raison invoquée.

 

Horaire de consultation

Tout professeur de mathématiques s’engage à être disponible pour ses étudiants durant au moins cinq périodes par semaine, dont une période au Centre d’aide en mathématiques (CAM), en dehors des périodes consacrées à la prestation des cours et aux réunions départementales.

Tous les étudiants sont informés en classe de l’horaire et des locaux de consultation. L’horaire de consultation est affiché à la porte du bureau du professeur (C-184); les périodes de disponibilité au CAM et au bureau du professeur (ou dans un autre local de l’ÉNA s’il y a lieu) y sont clairement indiquées. Dans le cas d’un changement à l’horaire de consultation, les étudiants en sont informés.

 

Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages

 

Application de la politique institutionnelle

La politique d’évaluation de l’apprentissage étudiant du cégep Édouard-Montpetit s’applique au département de mathématiques, sous réserve des précisions indiquées dans ce qui suit et dans certains cas en vue de réaffirmer certains principes de la politique institutionnelle.

 

Fréquence de l’évaluation

Tout cours doit comporter au moins trois examens sommatifs (sans compter les examens de laboratoire).

 

Modes d’évaluation

Dans chacun des cours de mathématiques, les activités d’évaluation se traduiront par l’une ou l’autre des formes suivantes :

      • contrôles ou examens périodiques écrits;
      • examen final de synthèse écrit;
      • devoirs ou travaux écrits à réaliser individuellement ou en équipe.

 

Exigences aux évaluations
Le Département a convenu des exigences suivantes relatives aux examens :
a) L’étudiant peut s’attendre à devoir répondre à :
— des problèmes d’application ;
— des questions théoriques (définitions, propriétés, lois, énoncés de théorèmes, démonstrations) ;
— des questions de compréhension ou de synthèse ;
— des questions calculatoires.
b) L’étudiant devra démontrer son habileté à choisir lui-même et à utiliser correctement différentes méthodes vues au cours.
c) Les solutions présentées doivent faire preuve de clarté et de rigueur. L’étudiant pourra être pénalisé pour une présentation désordonnée, incohérente ou imprécise d’une solution.
d) Le symbolisme mathématique doit être utilisé adéquatement en tout temps. Une utilisation non pertinente ou inexacte d’un symbole ou d’une notation pourra entraîner une pénalité.
e) À moins de consignes contraires, toutes les solutions doivent être détaillées. Les étapes essentielles doivent apparaître sur papier, et dans l’ordre approprié. Même lorsque la réponse finale est exacte, l’étudiant pourra perdre des points si des étapes importantes de la démarche exigée sont manquantes.
f) Dans les problèmes à contexte concret, une réponse claire faisant référence au contexte du problème doit être énoncée.
Évaluation du français
La langue française est obligatoirement évaluée lors des examens, des devoirs et des travaux de session.
La langue française est évaluée séparément du contenu disciplinaire ; sa pondération maximale sera de 10 % de la note totale. La pondération exacte sera indiquée sur le questionnaire de chaque évaluation. Cette pondération sera de 10 % des points alloués aux questions où l’usage de la langue française est attendu. La langue française sera toutefois évaluée pour l’ensemble de l’évaluation.
La note attribuée sera déterminée en utilisant le ratio de l’Épreuve uniforme de langue, soit une faute par tranche de trente mots équivaut à la note de passage de 60 % lorsque les élèves ont accès à leurs outils de référence et un ratio différent (1 faute par 25 mots équivaut à la note de passage) dans le cas contraire.
Une faute d’orthographe d’usage qui se répète n’est calculée qu’une fois, dans la mesure du possible.
Il n’y aura pas possibilité pour l’élève de corriger ses fautes afin de récupérer des points perdus.
Un travail pourrait être refusé, ou son acceptation retardée, lorsque les fautes de français entravent trop la compréhension du texte. Les retards à remettre les travaux sont alors soumis aux pénalités prévues dans les politiques départementales.
Un professeur, s’il le désire, peut aussi évaluer la langue française lors d’autres types d’évaluation (examen de laboratoire, rapport de laboratoire, test), selon la même méthode.

Retard de travaux

Pour les travaux de plus de 5 % : pour chaque journée de retard dans la remise d’un travail, il y a une pénalité de 25 % de la note maximale de ce travail.
Pour les travaux de 5 % et moins : les retards ne sont pas acceptés. Un retard entraîne la note de 0.

 

Absence à un examen

L’étudiant qui, pour un motif sérieux, est absent lors d’un examen périodique doit justifier son absence dans les cinq jours ouvrables qui suivent la date d’examen. Il revient à l’étudiant de prendre les mesures pour rencontrer son professeur et lui expliquer les motifs de son absence avec pièces justificatives à l’appui. Si les motifs sont graves et reconnus comme tels par le professeur, des modalités de report de l’examen seront convenues entre le professeur et l’étudiant. Dans le cas contraire, l’étudiant se verra attribuer la note «0» pour cet examen. (PIÉA 5.2.5.1)

 

Reprise d’examen

Au département de mathématiques, il n’y a pas de reprise d’examen.

 

Présence au cours

Il est de la responsabilité de l’étudiant d’être présent à tous ses cours. Par présence au cours on entend : 1o présence à la période entière du cours, et 2o au travail exclusif sur le contenu du cours.  L’expérience démontre qu’il y a un lien étroit entre la présence en classe et la réussite d’un cours. Le professeur peut contrôler l’assiduité des étudiants à son cours.

 

Révision de notes

L’élève doit se référer à la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIÉA) pour connaître les dispositions concernant la révision de notes (Agenda des étudiants). Le comité de révision de notes est constitué de trois professeurs, soit le professeur qui dispense le cours et deux professeurs donnant ou ayant déjà donné le même numéro de cours.

 

Dernière mise à jour le 29 juin 2018 


HAUT ^

Éducation physique

Membres

Coordonnateurs

CHOQUETTE, Martin
MORIN, Hélène


Professeurs

BLAIS, Jérôme
CHARBONNEAU, Émilie
COLLIN, Jean-François
DAVOLI, Vincent
ROY, Marie
VOYER, Catherine

Règlements du Département d’éducation physique

Présence aux cours

Il est de la responsabilité de l’étudiant d’être présent à tous ses cours et de participer activement aux activités d’apprentissage prévues par l’enseignant.

Dans le cas d’absence pour des raisons graves (maladie, décès, événement de force majeure, etc.), quand cela est possible et après entente avec l’étudiant, le professeur favorisera le rattrapage. (Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages – PIÉA article 6.3.4)

En cas d’absence prolongée pour des raisons graves et lorsque le rattrapage n’est pas possible (après consultation et entente avec le professeur), l’étudiant doit aviser son a.p.i. le plus tôt possible. Dans certains cas, l’étudiant peut obtenir, selon le cas, la mention IT (incomplet temporaire) ou la mention IN (incomplet permanent) en conformité avec l’article 5.5.1.4 de la PIÉA et ainsi éviter l’échec.

 

Présence aux évaluations sommatives

La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire. Toute absence non motivée par des raisons graves (maladie, décès, événement de force majeur, etc.) Peut entraîner la note zéro (0) pour la dite activité. Des pièces justificatives peuvent être exigées.

Si les motifs sont graves et reconnus comme tels par l’enseignant, des modalités de report de l’activité d’évaluation seront convenues entre l’enseignant et l’étudiant. (PIÉA 5.2.5.1).

 

Modalités de participation aux cours

Il est demandé à l’étudiant de s’impliquer activement dans la démarche du cours en donnant à sa participation une allure dynamique et enthousiaste. Un comportement démontrant un niveau d’engagement inacceptable (sécurité) ou insuffisant (non participation aux activités pratiques d’apprentissage) peut être une cause de renvoi du cours et de refus d’accès par la suite.

L’étudiant doit établir une communication positive et respectueuse avec le professeur et les autres participants de son groupe, à défaut de quoi, il lui sera demandé de changer son langage ou son comportement sinon il devra quitter le cours.

Le professeur peut refuser l’accès au cours à un étudiant qui ne dispose pas de la tenue adéquate ou du matériel requis tel qu’indiqué au plan de cours.

Un étudiant invité par son professeur à quitter le local doit récupérer ses effets et sortir tout de suite.

 

Présentation matérielle des travaux

L’étudiant remet des travaux propres et dactylographiés ou imprimés à partir de traitement de texte sur l’ordinateur. Les brouillons ne sont pas acceptés. Il s’agit d’une exigence de forme qui autorise le professeur à refuser le travail ou à en retarder l’acceptation jusqu’à ce qu’elle soit satisfaite. Le retard à remettre le travail dans une forme acceptable est alors soumis à la pénalité prévue pour cette éventualité (voir remise des travaux).

 

Remise des travaux

Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et aux moments fixés. L’étudiant est informé à l’avance des critères de correction et de la pondération d’un travail ou d’un examen.

La pénalité pour le travail remis en retard est de 10% de la valeur du travail par jour ouvrable de retard  pour tout travail valant au moins 10% de la note finale. Lorsqu’il s’agit de fiches d’activités hebdomadaires, la perte sera de 1 point par jour de retard.

 

Qualité de la langue française

L’étudiant doit présenter ses travaux en un français correct. 10% de la note peut être déduit si la qualité du français est jugée insatisfaisante. Le professeur peut également refuser un travail ou à en retarder l’acceptation jusqu’à ce que l’exigence soit satisfaite. Le retard à remettre le travail dans un français correct est alors soumis à la pénalité prévue pour cette éventualité (voir remise des travaux).

 

Révision de note

L’étudiant qui s’estime lésé dans l’évaluation de son travail ou examen peut demander la révision de sa note en cours de session ou la révision de sa note finale conformément aux dispositions de l’article 6.6.2 de la PIÉA.

 

Plagiat

Tout manquement à l’honnêteté intellectuelle, de même que toute tentative de collaboration à une telle action entraînent la note «0» (zéro) pour l’examen, le travail ou l’activité d’évaluation en cause. Dans ce cas, le professeur en fait un rapport écrit à la coordination départementale qui le transmet à la direction des études. (PIÉA, article 6.6.1)

 

Dernière mise à jour le 29 juin 2018


HAUT ^

Français

Membres

Coordonnatrice

MONGEAU, France


Professeurs

CHARBONNEAU, Chantal
LAPORTE, Jean-Yves
LÉVÊQUE, Robert
MÉNARD, Jean-Sébastien
MONGEAU, France
PLANTE, Alain

 

 

Règlements du Département de français

Présence aux cours

L’étudiant est tenu de respecter l’article 6.3.4 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages ainsi que les règles qui apparaissent dans les plans de cours du département à cet égard.

 

Présence aux évaluations sommatives

Conformément à l’article 5.2.5.1 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages du Collège, le Département de français considère la présence aux évaluations sommatives comme obligatoire.

En cas d’absences motivées et de retards justifiés par des raisons valables, les activités d’évaluation sommative pourront être reprises après entente avec le professeur.

 

Matériel requis obligatoire

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

 

Présentation matérielle des travaux

L’étudiant doit respecter les Normes de présentation matérielle des travaux écrits adoptées par le Cégep.

Les professeurs peuvent enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

 

Remise des travaux

Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par le département.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui et l’étudiant.

Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

 

 

QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

Politique départementale concernant l’évaluation du français écrit

  • La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d’études collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l’étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que l’épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d’une faute aux trente mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans tous les cours.

 

  • Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement consacrés à l’acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques; habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et critiques.

À toutes fins pratiques, il n’y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou une révision systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales et typographiques.

 

  • La maîtrise de la langue: la responsabilité de l’étudiant

Au Collège, l’étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque étudiant doit veiller à se donner, s’il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à une juste compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu’ils soient oraux ou écrits.

Chaque étudiant n’est pas pour autant laissé à lui-même: pour l’aider à assumer sa responsabilité à l’égard de la qualité de sa langue, l’étudiant peut compter sur plusieurs ressources:

a) ses professeurs, que l’étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de disponibilité ;

b) le Centre d’aide en français, où l’étudiant trouve des fascicules de théorie sur les différentes règles de grammaire, des exercices avec corrigé, des ordinateurs et des adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de référence, etc.

Les formules proposées par le Centre d’aide en français sont :

les rencontres individuelles : l’étudiant qui requiert un encadrement plus soutenu reçoit   l’aide d’un autre étudiant pour résoudre ses principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin de session);

l’autoapprentissage : l’étudiant travaille ses points faibles et peut bénéficier en tout temps de l’aide des professeurs responsables.

Quelle que soit la formule choisie, l’étudiant développera son aptitude à relire ses textes, à voir    ses erreurs et à les corriger.

c) chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

 

  • Modalités d’évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu’il y a matière à évaluation du français écrit, la pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale ; le professeur établit la note selon la fréquence des fautes, en fonction d’un barème établi par le département.

Le professeur peut refuser d’évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

 

Révision de note

Voir l’article 5.6.2 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages.

Langues

Membres

Coordonnateur

PELLETIER, Guy-Olivier


Professeurs

HOUSEGO, Mark
JOHNSON, Jerry
LACOQUELLE, Laurent
LAPOINTE, Isabelle
PETRING, Jane

 

Règlements du Département de langues

Modalités de participation aux cours

L’étudiant sera ponctuel et veillera à créer, par son attitude, une ambiance favorable au déroulement du cours.

 

Niveau des cours

L’étudiant dispose d’une semaine après le début des cours pour aviser le professeur que le niveau de cours où il est inscrit est trop bas. Tout étudiant ayant omis d’en informer le professeur court le risque d’être désinscrit du cours.

 

Plagiat

Tout plagiat, toute tentative de plagiat, toute collaboration à un plagiat ou tout autre manquement à l’honnêteté intellectuelle sera traité conformément à l’article 5.6.1. de la PIÉA.

 

Présence aux cours

L’étudiant est tenu de respecter l’article 5.3.4 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages ainsi que les règles propres au Département des Langues, selon lesquelles après 6 heures d’absences (justifiées ou pas) l’étudiant reçoit un premier avertissement écrit. Après 9 heures d’absences (justifiées ou pas), l’étudiant peut se faire exclure du cours et de ses évaluations terminales.

Il revient à l’étudiant qui a été absent de s’informer de la matière vue et des travaux donnés par le professeur.  Il n’y aura aucune reprise pour les travaux notés faits en classe.

 

Présence aux évaluations sommatives

L’étudiant qui s’absente à un examen, à toute forme d’évaluation en classe ou qui ne remet pas un travail dans les délais fixés par le professeur, se voit attribuer la note 0. Toutefois, dans les cas graves et sur présentation d’une pièce justificative valable avant le cours suivant, le professeur pourra permettre une reprise avant le cours suivant. De la même façon, l’étudiant qui ne présenterait pas un travail dans les délais ou qui serait absent lors d’une évaluation en classe pourrait se voir accorder une exemption. (PIÉA art 5.2.5.1)

 

Remise des travaux

Les devoirs sont dus le jour et à l’heure indiqués par le professeur.  Aucun travail remis en retard ne sera accepté.

 

Résultats scolaires

Pour réussir le cours, l’étudiant devra avoir obtenu 60 % ou plus à l’examen final (c’est-à-dire qu’en additionnant la note de l’examen  écrit final et celle de l’examen oral final, le total obtenu doit être de 60 % ou plus) ainsi qu’une moyenne générale de 60 %.

 

Directive relative à l’usage des appareils électriques en classe

Cette directive est inscrite dans le Guide de l’étudiant.

La Direction des études du cégep Édouard-Montpetit valorise l’utilisation des technologies de l’information et des communications à des fins d’apprentissage, et ce, dans un climat propice à la concentration.

Ainsi, à moins d’une entente spéciale avec l’enseignant, en classe, sont interdits :

– L’usage des cellulaires, des cellulaires intelligents et des lecteurs de musique;

– L’enregistrement audio et vidéo, ainsi que la prise de photos;

– L’utilisation des ordinateurs portables et des tablettes à des fins autres que celles prescrites dans le contexte d’enseignement. En cas de non-respect de ces consignes, le professeur pourrait exiger que l’appareil soit rangé et, s’il y a récidive après un avertissement formel, exclure l’étudiant concerné de la classe.

 

Dernière mise à jour le 15 juin 2017


Philosophie

Membres

Coordonnateurs

GRONDIN, Vincent
VALLÉE, Marc-Antoine


Professeurs

BÉLAND, Martine
BELLEFEUILLE, Michel
PAQUETTE, Éric
SCRAIRE, Mathieu

 

Règlements du Département de philosophie

Présence aux cours

L’étudiant est tenu de respecter l’article 6.3.4 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages ainsi que les règles qui apparaissent dans les plans de cours du département à cet égard.

 

Usage d’appareils électroniques

L’usage d’appareils électroniques, quelle qu’en soit la nature, est interdit pendant les cours de philosophie, à moins qu’il y ait entente préalable avec le professeur.

 

Présence aux évaluations sommatives

La présence aux activités d’évaluations sommative est obligatoire.

 

Présentation matérielle des travaux

Dans la mesure où la présentation matérielle des travaux a une incidence sur l’évaluation, le professeur devra spécifier ses exigences à cet effet dans son plan de cours (dactylo, crayon à l’encre, à la mine, etc.).

 

Remise des travaux

Les travaux doivent être remis à la date indiquée. Dans le cas où l’étudiant ne peut remettre son travail à temps, il en informe son professeur qui peut accepter de reporter la date de remise. Tout retard peut entraîner une pénalité dont le maximum est fixé à 10 % par jour.

Aucun travail en retard ne sera accepté après la remise des travaux corrigés.

 

Qualité de la langue française

Le Département invite les étudiants à écrire dans une langue correcte et à soigner la présentation de leurs travaux. Les fautes de langue (orthographe lexical et grammatical, syntaxe, lexique, style, etc.) pourront entraîner une perte de 10 % des points alloués à un travail.

Les professeurs pratiquent une évaluation du français dans les examens et les travaux. À cette occasion ils pourront expliquer aux étudiants les principales règles enfreintes et corriger les fautes récurrentes.

Afin que l’étudiant soit bien informé des exigences auxquelles il doit satisfaire, apparaissent au plan de cours les critères précis de correction, donc d’évaluation, des travaux écrits, en ce qui concerne :
a)   l’organisation de la phrase (lexique, orthographe, syntaxe);
b)   la composition (adaptation du style au type de travail demandé, niveau de langue, etc.);
c)   l’organisation du texte.
On recommande fortement à l’étudiant l’usage d’un dictionnaire et d’une grammaire ainsi que la consultation (au CAF ou ailleurs) des différents livres et manuels disponibles pour améliorer la maîtrise générale de la langue.

La fréquentation du CAF n’assure pas la remise automatique des points perdus pour les fautes de français.

Les professeurs rappellent à l’étudiant qu’il est responsable de veiller à l’amélioration de sa maîtrise de la langue; en ce qui concerne l’organisation de la phrase, le professeur de philosophie ne saurait se substituer au professeur de français.

Les professeurs suggèrent, dès le début du cours 103, l’usage d’un vocabulaire philosophique.

Les professeurs mettent à la disposition des étudiants un court lexique des concepts-clés facilitant la lecture et la compréhension des textes utilisés.

 

Activités d’évaluation sommative

Conformément à l’article 5.2.2 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages, les étudiants sont évalués au moins à trois reprises durant la session. Dans le calcul de la note finale, aucun examen ne comptera pour plus de 30 % et aucun travail pour plus de 40 %.

La fréquence et la pondération des travaux ou examens apparaissent dans les plans de cours.

Le professeur expose la nature des travaux qu’il demandera aux étudiants, de même que les exigences et les critères d’évaluation en rapport avec chaque espèce de travail demandé.

Les notes de cours prises par les étudiants ne sont pas évaluées.

La note finale de l’étudiant sera composée, pour un minimum de 60 %, d’évaluations portant sur des examens à développement ou des travaux individuels écrits. Les 40 % restants seront distribués, à la discrétion de chaque professeur, entre des travaux d’équipes, des tests objectifs (maximum de 20 %) et des examens oraux (maximum de 10 %). La participation ne peut faire l’objet d’une évaluation.

L’étudiant sera informé à l’avance de la pondération de chacune des parties d’un travail ou question d’examen.

 

Critères d’évaluation

Indépendamment des exigences particulières propres à tel ou tel professeur ou à tel genre de travail, les travaux, quels qu’ils soient, sont évalués à partir des critères généraux suivants. Ces règles valent tant pour un travail en entier que pour un simple paragraphe.

 

La présence de la réflexion

On ne réfléchit pas lorsqu’on se contente de répéter ce qu’on a lu ou ce que dit le professeur.
On ne réfléchit pas lorsqu’on se contente de survoler le sujet en n’approfondissant aucun aspect (travail superficiel).

 

La richesse du contenu

Le contenu est pauvre lorsque vous limitez votre exposé à une suite d’affirmations que vous ne prenez pas la peine de développer. Le contenu est pauvre s’il néglige plusieurs aspects de la question, s’il n’aborde la question que sous un seul angle en négligeant les autres qu’un peu de réflexion aurait fait découvrir. Enfin le contenu est pauvre si vous vous répétez. Il n’y a alors aucune progression d’un énoncé à l’autre.

 

La pertinence

Évidemment il faut traiter du sujet (ne pas passer à côté). On peut passer à côté en répondant à autre chose que ce qui est demandé, ou encore en s’attardant à des aspects secondaires tout en négligeant le principal.

 

La clarté

Écrire vos textes comme s’ils s’adressaient à quelqu’un qui n’a aucune connaissance du sujet. Il faut donc expliquer les termes importants, donner des exemples sans oublier cependant de dire de QUOI ils sont des exemples. Se rappeler enfin qu’un mauvais usage de la langue nuit à la clarté de l’expression des idées.

 

L’argumentation solide

Il n’y a aucune argumentation si votre texte ne fait qu’affirmer ou nier des choses, si vous ne faites aucun lien entre les idées (simple juxtaposition des phrases).
Elle est faible si elle est réduite à un seul argument.
Elle est invalide si elle est illogique ou si les idées qu’elle prend comme points de départ sont fausses.

 

La cohérence

Présence d’une idée directrice, rattachement des idées secondaires à l’idée directrice. Texte articulé, unifié. Présence des mots-liens. Ne pas se contredire directement ou indirectement {ce qui est le cas lorsque deux idées conduisent chacune à des conclusions qui se contredisent).

 

La qualité de la langue

Attention aux fautes d’orthographe, de grammaire, de ponctuation, de vocabulaire. Voir « Qualité de la langue française ».

 

Correction des travaux et des examens

Tout travail ou examen est corrigé dans les trois semaines suivant sa remise au professeur par l’étudiant et toute modification apportée à ce délai devra être indiquée dans les plans de cours et entérinée par le Département.

Les travaux ou examens sont annotés de telle sorte que l’étudiant puisse prendre connaissance de ses erreurs ou de ses lacunes. Ceci s’applique mutatis mutandis aux examens ou travaux non écrits.

 

Plagiat

Tout plagiat, toute tentative de plagiat ou toute collaboration à un plagiat entraîne la note « 0 » pour l’examen ou le travail en cause. Dans le cas de récidive, l’étudiant se voit attribuer la note « 0 » pour le ou les cours concernés.

Au premier cours de chaque session, le professeur donne une définition du plagiat et explique comment reformuler un texte en termes personnels après l’avoir étudié.

 

Dernière mise à jour le 29 juin 2018


HAUT ^

Physique

Membres

Coordonnateur

CHARBONNEAU, Yves


Professeur

PROULX, Stéphane

Dernière mise à jour le 15 juin 2017

Psychologie

Membres

Coordonnatrice

ROY, Emmanuelle


Professeure

BOURBONNAIS, Louise

 


 

Nutrition

Membres

Coordonnateur

Benjamin Duval


Professeures

PELLETIER, Denise W.
PICHETTE, Françoise

HAUT ^